Célébrons les femmes du vin

Célébrons les femmes du vin


Par Natalie Richard Sommelière/Animatrice/Vins au féminin

Elles sont de plus en plus nombreuses à exceller en tant que productrice et vigneronne en plus d’escalader les podiums de la sommellerie comme nos deux championnes québécoises, les sommelières Véronique Rivest et Élyse Lambert, élues respectivement 2ème et 5ème meilleures sommelières au monde.
Au Québec, c’est toujours le vin Bù Splendido de la sommelière Jessica Harnois qui détient la deuxième place comme plus grand vendeur et si aux États-Unis, encore peu de femmes sont présentes dans le domaine vinicole, elles sont de plus en plus reconnues pour la qualité de leurs vins.

Cette semaine, faisons place aux femmes et à leurs vins d’exception !

Ponzi Pinot Noir Tavola (29,99 $)
La vigneronne Luisa Ponzi avoue avoir été fascinée par le vignoble familial de Willamette Valley où elle a grandi, dès l’âge de deux ans. Son chemin semblait déjà tracé car elle n’avait que 26 ans, en 1993, lorsqu’elle a débuté comme vigneronne en chef à la suite de stages d’apprentissage dans le Piémont et en Bourgogne, où elle devient la première femme américaine à être diplômée du Brevet professionnel d’œnologie et viticulture.
Ce pinot noir vieilli en barrique de chêne français traduit son expertise avec élégance sur des notes de framboises noires et une finale légèrement poivrée.

Cakebread Chardonnay Napa 2018 (49,99 $)
Originaire de la Californie, Stephanie Jacobs a commencé à s’intéresser au vin à la suite d’un programme d’échange en France. Elle est œnologue depuis 2001 au sein de Cakebread Cellars à Napa où elle a épaulé pendant 14 ans sa mentor Julianne Laks, avant de reprendre le flambeau. Son chardonnay a du corps, il est exceptionnellement gracieux avec ses saveurs de fruits à noyau sur des notes légèrement grillées en finale. Coté 90 points au Wine Advocate.

Drouhin Macon Villages (15,99 $)
Je ne peux terminer cette chronique sans rendre hommage à Laurence Jobard, la première femme œnologue de Bourgogne, une région où les femmes sont très présentes. Elle a œuvré jusqu’en 2006 en tant que vigneronne de la prestigieuse Maison Joseph Drouhin, aussi pionniers de l’ascension de la viticulture en Oregon où Drouhin est établie depuis maintenant 30 ans. On termine donc avec un chardonnay bourguignon de ce prestigieux domaine, superbement réalisé sur des notes de pomme et de poire qui s’équilibrent dans une minéralité parfaite.
Santé les femmes !!

Les vins suggérés sont disponibles près de chez vous, dans le Sud de la Floride.

Contact : [email protected]
Bookings : vinsaufeminin.com