MARC BERGEVIN EST DÉSORMAIS UN KINGS !

MARC BERGEVIN EST DÉSORMAIS UN KINGS !


Par Tom Lapointe

Il n’en manque pas une le beau Marc.

Congédié par le Canadien le 28 novembre dernier, Bergevin a trouvé preneur à Los Angeles avant même que Jeff Gorton nomme son successeur à Montréal.

Les journalistes montréalais avaient déjà oublié le nom de Bergevin de leur quotidien et de leur agenda. Ce qui a permis à Luc Robitaille, le président des Kings, de négocier en catimini sa venue dans la cité des anges. Bien loin de la ville vautour à potins autour du giron du 

Canadien.

Bergevin occupera un poste de conseiller senior à l’actuel directeur général des Kings, Rob Blake. C’est d’ailleurs ce dernier qui a fait l’annonce ce dimanche neuf janvier de sa nomination dans son équipe hockey.

Même s’il n’a pas réussi en plus de neuf ans à Montréal à ramener une première Coupe Stanley en 29 ans, reste que Bergevin a du vécu dans les hautes sphères et coulisses du hockey.

Les Kings espèrent être des séries éliminatoires au Derby hockey du printemps prochain après avoir été en reconstruction depuis quelques années. Les Kings ont remporté les deux premières coupes Stanley de leur histoire en 2012 et 2014 mais ils l’ont eu dure depuis trois ans.

Ironiquement, Bergevin retrouvera à Los Angeles son ancien joueur de centre, Phillip Danault. Lui qui avait préféré le CH pour une affaire d’un demi-million par année sur un contrat de cinq ans.

La filière québécoise des Kings à LA sera tissée serrée avec le président Luc, l’ami agent d’affaires Pat Brisson et maintenant Big Marc.

Pendant ce temps, le Canadien tarde à faire l’annonce de son dg. Le peuple réclame Patrick Roy mais Gorton préfère un vent nouveau avec des têtes plus jeunes et fraîches.

Le Canadien peut se permettre de prendre son temps parce que le club est déjà éliminé. L’équipe ne jouera pas au Centre Bell avant la fin janvier. La pandémie a frappé durement le CH alors que plus de vingt joueurs ont été déclarés positifs au virus Omicron en moins de trois semaines.

Bien loin de Montréal et des hivers rigoureux, Bergevin aura la tête dans le vent sous le ciel bleu du Pacifique à Los Angeles.

À Montréal, où la grosse nouvelle de la semaine a été la venue de Chantal Machabée au poste de vp communication de l’équipe, il faut tout déneiger et rebâtir.

La fin de leur saison sera longue !