LA CHRONIQUE NUMÉRIQUE

LA CHRONIQUE NUMÉRIQUE


Par Sylvain Bruneau et Jean-Yves Boillot

Nous utilisons tous des outils numériques et nous éprouvons, pour la plupart d’entre nous, des difficultés à différents moments. L’objectif de cette nouvelle chronique est de fournir aux lecteurs du Soleil de la Floride des informations et des astuces leur procurant davantage de plaisir, de possibilités, d’autonomie et plus d’assurance et de sécurité avec leurs outils numériques tels le téléphone intelligent, la tablette et l’ordinateur.

Quoi de mieux pour commencer cette chronique que de se demander comment se protéger des messages d’alerte, des messages d’hameçonnage et des virus qui nous visent au quotidien. Quelles sont les circonstances qui les créent et comment réagir ?

Alerte, virus, hameçonnage
L’alerte est un faux message qui apparaît spontanément. Il est fait pour induire en erreur. Par exemple, une fenêtre s’ouvre à l’écran et apparaît un message disant que l’ordinateur court un danger, de fausses analyses apparaissent pour confirmer ce danger et on propose d’installer un programme qui vous sauvera. L’alerte n’a aucun lien avec l’outil numérique que l’on utilise, que ce soit un PC, Mac, iPhone ou Android.
Elle arrive par la navigation sur internet. L’anti-virus nous protège des virus, mais pas des alertes !
Il n’existe pas d’outils technologiques pour les détecter. Les alertes peuvent prendre plusieurs formes (alertes bancaires pour vous soutirer de l’argent, alertes de virus pour vous infecter avec un vrai virus, alertes d’autorité utilisant un nom connu comme Paypal ou Apple afin de vous soutirer des informations sensibles, etc.).

Le terme « virus informatique » (Malware) est souvent utilisé pour désigner un logiciel malveillant. Il est similaire au virus biologique en ce sens qu’il se propage en utilisant les facultés de reproduction de son hôte.

L’hameçonnage quant à lui consiste à exploiter une « faille humaine » et non une faille informatique en dupant les internautes par le biais d’un courrier électronique ou d’une fenêtre qui s’ouvre à l’écran, semblant provenir d’une entreprise de confiance ou d’une autorité. L’hameçonnage est une alerte.

L’utilisation d’anti-virus (antimalwares) reconnus, tels AdwCleaner et Malewarebytes, demeure la meilleure protection contre les virus. Cependant, la seule protection contre les alertes est le discernement. Aucune technologie n’existe pour les détecter.
Toutes les arnaques informatiques reposent sur la peur ! L’objectif derrière l’alerte est de créer un sentiment de peur pour ensuite emmener l’internaute à cliquer sur un lien afin de le contaminer par un logiciel malveillant.
De manière générale, dès qu’un courriel ou un message apparaissant spontanément à l’écran effraie ou semble menaçant, c’est qu’il s’agit probablement d’un faux message. Dans ce cas, il faut prendre contact avec une personne de confiance qui saura vous guider.

Sylvain Bruneau
Jean-Yves Boillot
ClicServiceQuébec.ca