ON EXPLORE LE CLOUD…

ON EXPLORE LE CLOUD…


Par Sylvain Bruneau et Jean-Yves Boillot

En quelques années, une nouvelle ressource numérique a été offerte au grand public et fait maintenant partie de nos vies quotidiennes : le Cloud.
À partir du moment où le Cloud est né, la ressource devait offrir de nouveaux marchés et de nouvelles applications. Surtout que l’évolution des produits informatiques aux particuliers ne cessait de s’améliorer puisque les utilisateurs personnels avaient de plus en plus besoin de mémoire et de vitesse. La solution idéale pour répondre aux besoins était donc d’externaliser les ressources dans des Clouds en laissant aux ordinateurs personnels le seul besoin de communiquer par Internet.

Définissons le Cloud
On parle de Cloud (Nuage) lorsqu’un fournisseur de services informatiques rend disponibles des ressources pour le grand public, peu importe leur lieu de résidence, puisque la connexion se fait via Internet. Il peut s’agir d’espace de stockage pour nos documents (photos, vidéos, etc.). Le fournisseur peut aussi offrir la possibilité d’utiliser un logiciel qui est logé sur ses serveurs. La plupart d’entre nous utilisons le Cloud pour loger des documents tels des photographies, de la musique et des vidéos.

Les avantages et
inconvénients du Cloud

1) Plus besoin d’ordinateurs avec de grandes capacités de stockage car les logiciels sont logés sur des serveurs. On paie un accès Internet pour avoir le droit de se brancher sur ces serveurs et utiliser leurs logiciels.
2) La flexibilité. On accède à nos documents partout dans le monde sur n’importe quel ordinateur pour autant que l’on connaisse l’identifiant et le mot de passe de notre Cloud.

3) La sécurité. Les fournisseurs maintiennent la sécurité sur leurs serveurs.
4) Le partage de contenu. En effet, il facilite le partage de documents de toutes sortes (photos, musique, vidéo, etc.). Le principal inconvénient du Cloud est qu’il nécessite un débit internet stable et assez important.
Les Cloud les plus populaires sont ; Dropbox avec 2G gratuits, Drive de Google : 15 G gratuits aux titulaires d’un compte Gmail. Il donne accès à la suite bureautique G de Google, très complète et très pratique.
On retrouve aussi One Drive de Microsoft : 5 G gratuits et il est parfaitement intégré aux produits Microsoft. Finalement, il y a le iCloud de Apple : 5 G gratuits. Le transfert de données sur leur Cloud est automatisé et synchronisé entre les différents appareils Apple.
La sécurité des différents Cloud est relativement bonne. Toutefois, vu l’ampleur des vols de données personnelles malgré les efforts des grandes entreprises, il serait utopique de croire que les différents Cloud soient à l’abri de ce phénomène.
Il faut être conscient que tout ce qui est placé dans un Cloud pourrait un jour de-venir public.

Christian Landry
Sylvain Bruneau
Clic Service Québec