Tranches de Soleil
Sarasota, Florida, USA downtown skyline on the bay.

Tranches de Soleil


Par Sandra Belzile

La Floride, jeune et vieille

La Floride a connu un développement tardif bien qu’elle ait accueilli ses premiers arrivants amérindiens il y a plus de 12 000 ans et que St. Augustine soit la plus vieille ville des États-Unis (1565). Il a fallu attendre après la fin de la guerre civile (1865) pour voir la plupart des villes et lieux de l’État se développer.

 

Histoire écrite

L’histoire écrite de la Floride a vu le jour seulement avec l’arrivée des Européens. Les premiers textes ont été rédigés en 1513 par l’explorateur espagnol Juan Ponce de León qui a initié la colonisation. Ponce de León a lui-même nommé la péninsule Pascua Florida, qui signifie Fête des Fleurs, à cause du paysage verdoyant qui l’avait accueilli à son arrivée durant la pé-riode de Pâques.

 

Les débuts

Au commencement, les plantes et les animaux étaient nombreux et variés en Floride. Ils comprenaient les mammifères qu’on retrouve encore aujourd’hui et d’autres qui ont disparu comme le chameau, le tigre à dents de sabre, le mastodonte et le tatou géant. Le niveau de la mer était aussi beaucoup plus bas qu’aujourd’hui et la péninsule était en fait deux fois plus grande ! Ce qui donnait un décor différent au golfe du Mexique et à la côte floridienne de l’Atlantique…

Les historiens pensent que les autochtones de l’époque se nourrissaient de petits animaux, de crustacés, de plantes et de noix. Avec les années, ils ont développé l’agriculture, des échanges avec d’autres groupes du Sud-est des États-Unis et ont graduellement créé une organisation sociale.

 

État

Avant l’arrivée des Séminoles, au début des années 1 800, il y avait au moins 15 tribus amérindiennes sur le territoire de Floride. La péninsule a attiré de nombreux habitants de Virginie, des Carolines et de la Géorgie. Elle est devenue le 27ième État du pays le 3 mars 1845 et en l’espace de cinq ans, la population a gonflé à 87 445. Aujourd’hui, près de 22 millions d’habitants y résident et presque la moitié est établie au sud de l’État !

 

Crises et développement

Diverses crises ont perturbé la Floride au cours des ans, mais lors de la guerre civile de 1861 à 1865, elle n’a pas été aussi gravement touchée compa-rativement à d’autres États. En fait, le sol floridien a été épargné de toute bataille décisive.

À la fin du 19ième siècle, la Floride a fait un grand bond avec le développement de l’agriculture et d’industries, comme celle du cigare auprès des immigrants. Des investisseurs se sont établis pour exploiter la terre et les ressources en eau, le phosphate au sud-ouest de l’État et la culture des agrumes, ce qui a fait proliférer l’éco-nomie et permis la construction de routes et de voies ferrées.

Au même moment, le climat tempéré de la Floride et sa beauté naturelle ont commencé à attirer des visiteurs des États du Nord. L’industrie touristique a ainsi vu le jour et n’a jamais cessé de se développer malgré certaines pé-riodes difficiles, comme durant la grande crise économique de 1926, lorsqu’un puissant ouragan a frappé Miami et qu’un second, aussi intense, s’est ensuivi deux ans plus tard.

L’économie en Floride a été restimulée par la Seconde Guerre mondiale. Grâce à son climat favorable durant l’année entière, l’État est devenu un centre d’entraînement majeur pour l’armée américaine, que ce soit terrestre, navale ou aérienne.

Par la construction d’autoroutes et d’aéroports qui s’est accélérée, la Floride disposait déjà, vers la fin de la guerre, d’un réseau de transport à la pointe de la technologie.

Il a été et continue d’être utilisé par les résidents et visiteurs qui ne cessent de croître chaque année.

Le Sunshine State accueille annuellement 126 millions de touristes, dont 3 500 000 visiteurs canadiens.

 

 

 

LES TRANCHETTES

Broward County Fair

Jusqu’au 24 novembre, assistez à la foire de Broward au Gulfstream Park (901 S. Federal Highway, Hallandale Beach). Il y a des spectacles de musique live à tous les soirs ! Bien sûr que s’y trouvent également des manèges pour faire tourner la tête aux personnes de tout âge et des marchands de nourriture pour rassasier les petits creux. Une variété de commerçants et des jeux divers donneront aussi le cœur à la fête. Billets en vente sur le site www.browardfair.org

 

Escape to Margaritaville

La comédie musicale Escape to Margaritaville arrive en ville ! Elle est présentée du 19 novembre au 1er décembre au Broward Center for the Performing Arts (201 SW Fifth Avenue, Fort Lauderdale). L’œuvre est constituée des fameuses chansons du bien connu Jimmy Buffet. En plus de s’inspirer de ses paroles et musiques, la comédie musicale est issue d’un livre écrit par Greg Garcia and Mike O’Malley. Elle a été performée pour la première fois en 2017. Pour se procurer des billets, consultez le site www.browardcenter.org

 

History in Paradise

L’admission est gratuite au Richard & Pat Johnson Palm Beach County History Museum ! En tant qu’organisme à but non lucratif, sa mission consiste à « collecter, préserver et partager la riche histoire et le riche patrimoine culturel du comté de Palm Beach ». Situé au deuxième étage du Courthouse à West Palm Beach (300 N Dixie Highway), le musée est ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h et le samedi de 10h à 16h. Pour consulter le calendrier des événements, visitez www.hspbc.org

 

Britto

Britto sera à la Wentworth Gallery au Town Center à Boca Raton le 14 décembre ( 6000 Glades Road). Né au Brésil, le très connu Romero Britto est un artiste autodidacte qui combine l’influence des expressionnistes Fauves, cubistes et du Pop Art. Ses œuvres colorées sont consti-tuées de formes rondes et cubiques. Britto a commencé sa pratique à un très jeune âge, où sur du papier journal, il imitait les techniques et styles de grands maîtres qu’il observait dans des livres d’art. Rencontrez-le en personne et appréciez ses œuvres !